Pourquoi on devrait tous être vegan, selon des pros de la santé

C'est un fait, la folie veggie prend de plus en plus de place dans notre société. On vous en parlait lors d'un précédent article, ce mode de vie s'étend jusque dans nos festivals et produits de beauté. Que l'on y adhère ou non, adopter une alimentation vegan serait bénéfique pour notre organisme. C'est en tout cas ce qu'affirment une quarantaine de professionnels de la santé.


Dans sa tribune publiée mercredi 25 octobre, le quotidien France-Soir a laissé la parole libre à tout un groupe de nutritionnistes, médecins et autres membres du corps médical français. Ces derniers demandent expressément au gouvernement de reconnaître les bienfaits d'une alimentation 100% végétale, quel que soit l'âge. Ils souhaiteraient également une évolution des publications officielles, afin de mieux informer la population.

« Nous soussignés, médecins, nutritionnistes, professionnels de santé, appelons ainsi le ministère de la Santé à reconnaître que l’alimentation végane/végétalienne est possible à tous les âges de la vie, et à l’inclure - avec ses avantages, ses contraintes, ainsi que les sources véganes de protéines et de minéraux - dans une mise à jour des publications officielles : Programme National Nutrition Santé (PNNS), pyramide alimentaire officielle, etc. »


Deux études pour souligner leur
propos


Ces 40 spécialistes s'appuient sur les recherches récentes de deux références en matière de nutrition. La première, publiée par l'Academy of Nutrition and Dietetics, explique l'impact positif d'une alimentation green sur notre corps. Bien mené, ce régime alimentaire permettrait de prévenir et même guérir certaines maladies. Il peut être adopté aussi bien par les femmes enceintes que les enfants, adolescents ou sportifs. La seconde étude menée par la British Foundation Nutrition complète la précédente en démontrant la bonne croissance des enfants végétariens et végétaliens :

« Les études montrent non seulement l’importance d’une consommation régulière d’aliments végétaux, mais également le fait qu’une alimentation reposant exclusivement sur ces produits protège aussi bien, sinon mieux, la santé humaine. »


La France en retard

De nombreux pays européens reconnaissent la viabilité d'une alimentation végétarienne et/ou végétalienne. Nos voisins belges par exemple, ont incorporé dans leur pyramide de référence alimentaire officielle les fruits à coque et oléagineux aux côtés des viandes, poissons et œufs. Ceux-ci sont considérés comme une source de protéines saine et équivalente. Les laits végétaux se trouvent également dans la catégorie "produits laitiers", avec les fromages et yaourts.



Une évolution en matière de sensibilisation et de communication que souhaiteraient voir ces médecins en France dans les prochains mois.