5 plantes à consommer cet automne pour se faire du bien

Les feuilles qui tombent, le thermo qui baisse et le retour des cols roulés... pas de doute, l'automne a bel et bien sonné. Pour l'affronter les doigts dans le nez, voici une liste non exhaustive de toutes les bonnes plantes à consommer. De quoi te booster naturellement durant l'arrière-saison ! 


Du coquelicot, pour soulager les maux de gorge


Cette fleur délicate tant aimé de Monet contient de nombreux bienfaits. Ses pétales séchés en font une tisane très appréciée pour favoriser le sommeil et calmer les affections de la gorge. En cuisine, on peut la consommer crue en salade, ou cuite. Les graines, riches en huile, sont à saupoudrer sur les pains et gâteaux comme les graines de pavot. Si tu te décides à en cueillir, veille à ne pas consommer les pétales une fois devenus noirs. L'humidité attaque très rapidement ses propriétés médicinales et peut rendre la plante toxique.

Où en trouver ? Le mieux est d'acheter une concoction déjà toute prête. Tu peux trouver de la tisane de coquelicot dans tous les magasins et épiceries bio.


L'ortie, pour un coup de fouet 

On en avait presque peur étant gosse, et pourtant cette petite plante ne s'avère pas si mauvaises que ça. Riche en fibres, protéines, fer et calcium (rien que ça), l'ortie est une source fantastique de vitamines. On peut la consommer crue ou cuite, mais on préfèrera la version mixée à glisser dans nos plats épicés.

Où en trouver ? Sur les sites thérapeutiques spécialisés et en magasins bio. L'ortie peut prendre différentes formes (gellules, sirop, en sachet de thé ou en poudre).


Les pâquerettes, pour
purifier


La fleur des champs par excellence aurait des effets étonnants sur notre corps. Son action diurétique nettoie l'organisme, dégage les voies respiratoires et favorise l'élimination des déchets. Son huile permettrait de soulager les hématomes, les douleurs articulaires et prévenir des maladies de peau. C'est d'ailleurs sous cette forme qu'on la retrouve le plus souvent. On peut aussi la manger crue, en déco (et en plus c'est joli).

Où en trouver ? Tu peux trouver l'huile de pâquerettes dans tous les magasins bio et sur les sites de marchands de phythothérapie.

Piccola trace dell’estate! #paquerette#margarita #cuoregiallo#petali#fiore#flowers

Une publication partagée par Only Avec Mon Iphone 7 (@claudiapourtoujours) le


La violette, la plus gourmande

Les bonbons à la violette, nous on adore ça. Mais au fait, elle sert à quoi cette charmante petite fleur ? Ses pouvoirs naturels aideraient à mieux digérer et à prévenir des poussées de fièvre. Pratique pour lutter contre la grippe ! En plus, comme toutes ses copines, la violette calme la toux et lutte contre les insomnies. En cuisine, elle épaissit les soupes et donne une touche sucrée à nos salades. Quand on vous dit qu'elle est magique !

On en trouve où ? Tu peux faire le plein de dragées dans les confiseries et grands magasins. Mais si tu veux une version plus healthy, on te conseille de la consommer en tisane. A dénicher dans toutes les boutiques de thé.


L'ail des ours, pour la digestion

Elle ressemble au muguet, pourtant son odeur est nettement différente. L'ail des ours est utilisé depuis l'Antiquité pour purifier nos intestins. Il soulage les maux de ventre, les ballonnements et prévient des désagréments digestifs (si vous voyez ce que je veux dire...). Il est fortement conseillé en cas d'athérosclérose pour stimuler la circulation sanguine. Dans cette plante, tout se mange : feuilles, fleurs et boutons.

On en trouve où ? On peut en trouver sous forme de poudre dans les rayons bio, côté épices. 

JE MANGE ce que je trouve dans mon jardin #flowetmoi #aildesours

Une publication partagée par emilie (@milipsy) le