Zoom sur Pain Perdu, le traiteur anti-gaspi qui révolutionne ton assiette !

Fini le gâchis ! Pain Perdu, c'est la nouvelle génération de traiteurs intelligents qui débarque. Anti-gaspi et 100% éco-responsable, il revalorise le pain invendu pour le cuisiner autrement pour les entreprises. La bonne nouvelle, c'est qu'un crowdfunding est en route pour lancer un stand mobile et lui permettre de se déplacer pour le reste des Parisiens !


Son histoire commence simplement. En 2016, Hanneli Victoire, Vendéenne tout juste majeure débarquée dans la capitale et au style bien défini « budget Tati, résultat Vogue » comme elle se plaît à le dire, s’indigne de constater que 17 000 baguettes de pain sont jetées chaque soir à Paris. Elle monte alors une association pour organiser des évènements anti-gaspi et proposer du pain perdu fait à partir de ces baguettes invendues. La sauce prend, ça lui plaît, et il y a un vrai besoin.

Hanneli a de l’ambition, la fougue de la jeunesse et ne veut pas de patron. Très vite, elle lance Pain Perdu, le traiteur solidaire résolument anti-gaspi pour mieux manger et mieux consommer des produits bio et locaux. Elle a depuis fêté ses 20 ans et mène désormais une campagne de crowdfunding pour se développer, financer un stand mobile et transformer sa petite association en vraie société.

« C’est pour lancer officiellement l’activité. L’idée, c’est de pouvoir financer une cuisine mobile qu’on puisse emmener avec nous, pour pouvoir aller sur des événements ou des festivals. Là on existe en temps que traiteur événementiel pour les entreprises, mais on aimerait bien que les particuliers goûtent ce qu’on propose. »

Pour faire tourner la machine, Pain Perdu a mis en place un système de revalorisation du pain invendu en le collectant auprès des boulangeries parisiennes partenaires et bientôt des supermarchés. Le pain est ensuite transformé en farine ou en croûtons qui servent de base à toutes sortes de recettes sucrées et salées. La tartelette épinards ou celle au citron côtoient sur une carte mesurée la tartine tomate chèvre et basilic, le financier au chèvre et au miel, le cookie ou encore le cheesecake… Un menu alléchant de bouchées, petits fours et pâtisseries en quantité limitée pour respecter les valeurs Zero Waste de l’association. Un détail important pour Hanneli : « La carte est renouvelée tous les trois mois, en fonction des saisons, avec toujours une nouvelle thématique ».

Pour sauver le pain de la poubelle, rien de plus simple. « Tout d’abord, il faut savoir que le pain dur réduit en miettes remplace parfaitement la farine dans n’importe quelle préparation sucrée ou salée », nous apprend Hanneli. Mais il peut aussi, bien évidemment, se cuisiner en pain perdu ! Pour Hanneli, rien de tel qu’une recette de grand-mère. « Je le fais avec du sucre, du lait et des œufs, et le truc en plus c’est de rajouter de la cannelle. Ça fait toute la différence ! Ce qui est cool aussi, c’est de mettre sur le dessus de la crème fouettée ou du mascarpone. Dans tous les cas, il existe plein de recettes pour réutiliser le pain ! On peut l’émietter, faire du pudding, du crumble, l’utiliser dans beaucoup de desserts et de pâtisseries… On n’y pense pas assez ! » À la rédac', une technique bien moins glamour nous est restée de nos années d’étudiant sans le sou : celle de mouiller une baguette qui a durci puis de la mettre au four. Et paf, ça fait des chocapic.

Aujourd’hui, Pain Perdu représente 50 kilos de baguettes sauvées et 2000 bouches nourries. Hanneli porte son projet seule mais s’entoure occasionnellement d’un chef pour concevoir la carte, et d’amis pour l’aider à cuisiner. « On est tous ensemble dans un espace de coworking, c’est une cuisine professionnelle qu’on partage pour préparer les services. Pour l’instant Pain Perdu ne se déplace que dans Paris intra-muros, mais on espère se développer dans toute la couronne », explique la jeune entrepreneuse. « Manger sain, manger bon, manger sans s’épuiser, ni soi, ni les autres, ni la planète, c’est un droit fondamental. » Cerise sur le pain perdu, sa cuisine est délicieuse.


Pour supporter l’initiative solidaire de Pain Perdu, rendez-vous sur sa page de crowdfunding, et sur sa page Facebook ou Instagram.