Où partir en vacances quand on est végétarien ?

Amis carencés, vous avez peur de ne pas trouver votre bonheur lors de votre prochain voyage ? Pas d’inquiétude, le site de comparaison Eco-Experts a publié son classement des pays les plus végétariens en Europe, pour s’envoler sans risque.


Pour établir ce classement, le site s’est basé sur trois critères bien définis. Le nombre de restaurants végétariens pour 100.000 habitants, la consommation moyenne annuelle de viande par personne, et le prix moyen d'un kilogramme de viande, partant du principe que plus celui-ci est élevé, moins la population en mange.

Map showing the best country to be vegetarian in Europe

Source : The Eco Experts

Le résultat est plutôt surprenant, car c’est la Suisse qui arrive en première position. Après tout, c’est le pays d’accueil du premier restaurant végétarien au monde, Hitlt, temple du kale et de l’açaï bowl ouvert à Zurich en... 1898 ! Mais le facteur du prix de la viande a également joué, puisqu’il faut compter en moyenne une trentaine d’euros par kilo de viande, ce qui en fait le plus élevé d’Europe. Pour une virée végétarienne à l’étranger, c’est bien la Suisse qu’il faut privilégier !

Sans surprise, les pays nordiques ne sont pas en reste puisque la Finlande prend la 2e place du classement, la Norvège la 3e, tandis que la Suède vient se placer en 4e position. La raison ? Une très forte concentration de végétariens sur le territoire nordique. Pour se faire des amis au resto, il n’y a pas meilleure destination.

Enfin, la 5e position revient de droit au Royaume-Uni qui, on le sait, est vraiment cool avec les végétariens. Que vous soyez à Londres, à Brighton ou à Edimbourg, vous n’avez aucune chance de mourir de faim car des options vegan sont proposées dans la plupart des restaurants. Et au moins, là-bas, ils connaissent tous la signification du mot "vegan" et ne vous regardent pas avec des yeux ronds avant de vous apporter une simple salade verte sans assaisonnement (oui, c’est du vécu).

Grosse déception enfin pour la France qui, on s’y attendait, ne brille pas pour sa solidarité envers les non-mangeurs de viande, puisqu’elle ne décroche que la 19e place du classement des 26 pays européens... Peut (beaucoup) mieux faire.


Voyager vegan : comment se préparer ?

Voyager quand on est vegan peut paraître insurmontable, mais promis, ce n’est pas si difficile. On vous livre même quelques astuces ! Il existe des sites très pratiques à connaître et à consulter sans modération. Pour préparer son voyage d’abord, on cherche son logement sur Veggie Hotels, on booke une croisière 100% sans souffrance avec Vegan Travel ou Vegan Cruises, ou on décide d'aller apprendre à surfer au Vegan Summer Camp. Et si vous êtes plutôt adeptes des destinations exotiques qui sortent des sentiers battus et qui respectent la culture locale, vous craquerez pour Veg Voyages, qui propose des itinéraires détaillés.

Une fois sur place, pour trouver un restaurant, on dégaine son téléphone et on se tourne vers Happy Cow, annuaire mondial de restaurants veggie et vegan friendly, qui vient en aide à tous les voyageurs déboussolés. À savoir, si on voyage en France on aura tendance à préférer la carte des restaurants de Vegoresto, bien plus complète.

Enfin, vous n’aurez plus jamais de problème de barrière de la langue avec The Vegan Passport, livre édité par la Vegan Society. Il contient les aliments qu’un vegan peut consommer ou non, traduits dans la plupart des langues du monde. Bon voyage !