Le marché de la fripe dépassera bientôt celui de la fast fashion

Il faudra malheureusement attendre 2028 mais promis, ce jour béni arrivera.


La plateforme Thred Up, sorte de Vinted américain, publie chaque année un rapport sur le marché des vêtements de seconde main. La bonne nouvelle à retenir, c’est que les vêtements de fripes ont la cote ! Au point même qu’ils dépasseront d’ici 2028 le marché de la fast fashion si néfaste à l’environnement.

Le rapport nous apprend donc qu’en 2018, le marché des vêtements de seconde main pesait 21,2 milliards d’euros aux États-Unis. Un chiffre en augmentation constante, et qui devrait atteindre 45 milliards en 2023 ! Même constat en France, où le marché est en pleine expansion puisque selon l’IFM, c’est plus de 30% des Français qui ont acheté un vêtement d’occasion en 2018. En cause, des friperies, associations et vide-dressings qui se multiplient et s’exportent de la capitale sur tout le territoire !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par J’IRAI CHINER POUR VOUS ???? (@jiraichinerpourvous) le

Si les vêtements de friperie ont toujours eu plus de succès chez les jeunes, ils se démocratisent aujourd’hui jusqu’à atteindre un public plus âgé, de tous horizons et de toutes catégories sociales. Le public majeur des friperies a entre 25 et 37 ans, et représente un tiers des clients. En deuxième position, on trouve les 18-24 ans qui constituent 16% du public total des vêtements d’occasion, un chiffre ici encore en pleine augmentation depuis les années précédentes. Et si les millennials dictent les lois de la mode, nul doute que la fripe a encore de beaux jours devant elle.

Paradoxalement, les jeunes sont aussi ceux qui consomment le plus de fast-fashion, même si la consommation de celle-ci a tendance à baisser de manière importante. En cause, ce sont bien sûr les nombreux sites et appli de revente de vêtements (Vinted le premier), ultra accessibles et gratuits, qui permettent à toute une génération de vendre les vêtements qu’elle ne porte plus, et d’en acheter d’autres en un clic.

S’il ne fallait retenir qu’une information de ce rapport, ce serait celle-ci. Le marché de la fast-fashion est en déclin, si bien qu’on estime qu’il sera dépassé par celui de la friperie d’ici à 2028 ! Oui, tu as bien lu. C’est simple, aujourd’hui aux Etats-Unis, la fast-fashion représente 9% des achats de vêtements, contre 6% pour la seconde main. En 2028, cette dernière atteindra les 13%, tandis que la fast-fashion devrait plutôt stagner. Une bonne nouvelle donc, tant que les grandes enseignes comme H&M et Zara restent à leur place et ne tentent pas d’envahir le marché de la seconde main.