Le top des crèmes éco-friendly pour ta peau et les coraux

Savais-tu que la crème solaire que tu utilises pour protéger ta peau est dévastatrice pour l’océan ? Chaque année dans le monde ce sont environ 25 000 tonnes de produits qui sont déversées dans l'océan. « Or ces produits sont dangereux car ils empoisonnent les micro-algues en moins de 48 heures », a alerté Nicolas Imbert, directeur exécutif de Green Cross France et Territoires sur France Info. Voici les alternatives si tu veux être écolo et sauver ta peau !

 

Pourquoi les crèmes sont-elles nocives pour l’océan ?

Deux éléments rendent les crèmes nefastes pour la mer : d’une part, les formules des produits qui sont nocives pour les coraux et d’autre part, le fait que l’on se baigne tous au même endroit, ce qui entraine une concentration de crèmes solaires, comme l'a expliqué Nicolas Imbert, directeur exécutif de l'ONG environnementale Green Cross France sur France Info. 

Mais au delà d’être mauvaises pour l'environnement, les crèmes peuvent aussi être néfastes pour notre santé. Une protection solaire est apportée par deux types d’ingrédients : les filtres synthétiques ou minéraux. Or certains filtres synthétiques se sont révélés nocifs pour nous et notre planète. En effet, les filtres chimiques assurent une protection cutanée en absorbant une partie du rayonnement reçu. Comme l'explique la marque pionnière de la beauté bio et naturelle Accorelle, la structure de ces molécules sera modifiée par le processus d’absorption et donc de protection de la peau elle-même, ce qui n’est absolument pas sain pour l’organisme. Parmis ces filtres chimiques, on retrouve l’ethylhexyl methoxycinnamate, les benzophenone-3 et benzophenone-4 ou encore le methylbenzylidene Camphor.

A l’inverse les filtres minéraux forment une couche protectrice et une barrière en réfléchissant les UV reçus. Ils seraient plus respectueux de la peau et de l’environnement. Parmi eux, on retrouve le Dioxyde de titane et l’Oxyde de Zinc (listé dans la règlementation européenne comme filtre UV depuis avril 2016).

Pour être le plus éco-friendly pour nous et notre peau, il est donc conseillé d’utiliser des filtres minéraux dépourvus de nanoparticules, qui sont bien tolérés par la peau, et d’optez pour des crèmes qui résistent à l’eau et qui sont biodégradables comme ça on minimise une éventuelle contamination de la mer. 

Les crèmes éco-friendly made in France 

Nature Sun d'Acorelle

Cette marque française du Sud-Ouest de la France propose une sélection de produits naturels et biologiques dont une gamme solaire. La gamme solaire est certifiée Ecocert, et 75% des ingrédients sont biodégradables.

Alga Maris des Laboratoires Biarritz

Cette marque spécialisée dans la création de produits solaires bio développe des formules à partir d’algues, en respectant l’environnement. Lait, spray, crème, il y en a pour tous les goûts, et à des prix abordables (entre 10 et 20 euros).

Seventy one percent

Créé par trois surfeurs Landais, cette marque se devait de faire des produits éco-responsables qui ne nuiraient pas aux coraux et aux fonds marins !

EQ

Cette gamme solaire qui fait fureur chez les surfeurs est certifiée BIO par Ecocert® et labellisée Cosmebio®. Elle est donc bonne pour notre peau et pour le développement durable !

Algotherm

Cette marque pionnière dans la cosmétique marine propose une gamme solaire ayant obtenu le label « Ocean Respect ». Les filtres UV sont ainsi naturels et non toxiques pour l’océan et le récif corallien. Petit bémol : les crèmes ne sont pas résistantes à l’eau !