L’effet Greta : ces jeunes qui s’engagent eux aussi pour le climat

Si Greta Thunberg, 16 ans, provoque un engouement particulier dans le monde, elle n’est pas la seule adolescente à essayer d’alerter sur le changement climatique. La nouvelle génération est consciente des enjeux, elle est en colère, et elle fera ce qu’il faut pour être entendue. Tiens, prends-en de la graine.


Severn Cullis-Suzuki

On démarre par la précurseuse en la matière. Militante avant l’heure, Severn Cullis-Suzuki n’a que 12 ans lorsqu’elle monte à la tribune du Sommet de la terre de l’ONU en 1992, soit… 26 ans avant Greta. Elle aborde les enjeux climatiques et le trou dans la couche d’ozone, et met en garde les chefs d’État sur la disparition des espèces. Son discours, poignant, fait largement écho à celui de la populaire Greta : « Mon père me disait : "tu es ce que tu fais, pas ce que tu dis". Eh bien ce que vous faites me fait pleurer la nuit. Vous continuez de dire que vous nous aimez. Je vous mets au défi : faites que vos actions reflètent vos paroles. » Aujourd’hui encore, elle continue de se battre pour l’environnement. Une grande dame, en somme.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Severn Cullis-Suzuki (@severncullissuzuki) le


Iris Duquesne

À tout juste 16 ans, la Bordelaise qui vit en Californie est notre Greta nationale. Car Iris Duquesne, accompagnée de 15 autres jeunes (dont Greta), a déposé le 23 septembre dernier une plainte contre cinq États pour inaction face au dérèglement climatique. Sont visés la France, l'Allemagne, l'Argentine, le Brésil et la Turquie. Passionnée par le surf, Iris a rejoint l’année dernière l’association Heirs to our oceans, qui lutte contre la pollution des mers.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Iris Duquesne (@irisduquesne) le


Madeleine Tew

S’il te fallait une autre preuve qu’il n’y a pas d’âge pour faire bouger les choses, laisse-moi te présenter Madeleine Tew. Cette Américaine a fondé à 16 ans l’association Zero Hour, réservée aux adolescents qui veulent faire changer les mentalités des adultes sur les questions de réchauffement climatique. Ce n’est pas tout. En 2018, elle organise la première Marche de la jeunesse pour le climat, poursuit l’État fédéral des États-Unis pour viol des droits constitutionnels des citoyens en émettant trop de gaz à effet de serre, et lève 100 000 dollars pour son asso. Allez, bim.

©YONA HELAOUA


Catarina Lorenzo

Catarina a 12 ans, elle est brésilienne, et elle est connue dans tous les pays d’Amérique du Sud comme une des plus grandes figures de lutte contre l’urgence climatique. Au vu du climat actuel dans lequel est le Brésil, le pays est l’un des plus touchés par le dérèglement climatique : une forêt amazonienne partiellement détruite, des coraux en danger, et des pénuries d’eau. Catarina a fait partie des représentants de son pays pendant le sommet sur le climat aux Nations Unies à New York.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Catarina Lorenzo???????????? (@catarina_lorenzo) le


Ellyanne Wanjiku Chlystun

Tu faisais quoi, toi, à 8 ans ? Non parce qu’Ellyanne Wanjiku Chlystun, elle, vient de recevoir le prix Eco-Warrior de tourisme écologique au Kenya. La plus jeune des militantes a vu sa conscience se réveiller à seulement 4 ans… Elle a alors pris la décision de planter des arbres, seule ou accompagnée, et en a depuis planté 469. Aujourd’hui, elle est l’égérie de l’ONG Children With Nature avec laquelle elle milite activement et a participé au sommet One Planet de Nairobi. Une enfant qui redonne confiance en l’humanité.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Ellyanne Wanjiku Chlystun-Gith (@ellyannecg) le


Alexandria Villasenor

Alexandria, 14 ans, est la Greta Thunberg américaine. Et pour cause, elle a lancé une grève seule sur un banc avant d’être rejointe petit à petit par des manifestants, toujours plus nombreux. Aujourd’hui, l’adolescente à l’origine du mouvement Youth for Climate aux États-Unis est régulièrement invitée à intervenir dans des sommets, dispose d’un responsable média qui gère ses interviews, et a prononcé un discours à la dernière réunion d’Unicef. Chapeau.


Luisa Neubauer

L’aînée de cette liste se prénomme Luisa, 22 ans, à l’origine des manifestations #FridaysforFuture à Berlin. Militante depuis sa plus tendre enfance, elle prône une sortie complète et définitive du charbon le plus rapidement possible. Extrêmement populaire en Allemagne, la jeune adulte est partout dans les médias et rencontre régulièrement des chefs d’État (dont Emmanuel Macron). Aujourd’hui, Luisa Neubauer a, comme Greta, mis en pause ses études pour se consacrer à son combat pour la planète.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Luisa Neubauer (@luisaneubauer) le

Fin des articles

Paramètres des cookies