Adopte un arbre pour sauver les forêts !

Chaque année, entre 13 et 15 millions d'hectares de forêt disparaissent, soit la surface de la Belgique à elle seule. Selon le GIEC, la déforestation est à l’origine de 17% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Et si on devenait propriétaire d’un arbre pour sauver la forêt ? C’est le pari d’Ecotree, une plateforme en ligne qui veille à la survie de notre bonne vieille Mère Nature.

Aujourd’hui, j’adopte un pin dans les Landes et un chêne en Moselle ! Le but ? Soutenir et revaloriser les forêts françaises. Ecotree est une start-up française, lancée en 2016 par six associés désireux de rendre la forêt accessible à tout le monde. Ils ont alors imaginé un système prenant la forme d'une plateforme en ligne et qui permettrait, à la manière d’une association, d’acheter un arbre pour aider à valoriser les massifs forestiers.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par EcoTree (@ecotree.fr) le

Le principe est simple : on achète un arbre de son choix (châtaignier, chêne rouge, chêne sessile, douglas, épicéa de Sitka, mélèze, pin maritime) dans la forêt de son choix en Côtes-d’Armor, dans la Creuse, le Morbihan, la Sarthe ou encore en Seine-et-Marne. Après ça, on peut suivre son taux d’absorption de CO2, recevoir des photos, suivre sa valorisation, et même lui rendre visite si on le désire. Mais surtout, on perçoit les revenus de son exploitation.

Les pays qui revalorisent les bonnes initiatives sont nombreux. En Allemagne par exemple, des distributeurs proposent de toucher jusqu’à 0,25€ par bouteille en verre ou canette recyclée, et proposent même de toucher l’argent ou de le reverser à une association caritative. Résultat, le taux de collecte atteint aujourd’hui 98,5%. C’est en partant de cette idée que les fondateurs d’Ecotree ont voulu mettre en place une plateforme qui incite à responsabiliser les citoyens. Ainsi, en investissant dans des arbres ou un massif forestier, on est sensibilisé, on suit leur cycle de vie, on les voit grandir, tout en faisant un investissement durable.

Chaque année, un arbre prend environ 2% de sa valeur. On peut donc observer son évolution et espérer un rendement sympathique pour nos futurs enfants, quand l’arbre sera coupé. Par exemple, un chêne de la forêt de Ruillé acheté à 29€ devrait rendre 116€ lors de sa coupe, d’ici 75 ans. Et plus l’apport est important, plus le gain estimé augmente. Celui-ci a beau ne pas être garanti, le pari est bon, et il vaut le coup quand un investissement durable représente par la même occasion un beau geste pour la planète.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par EcoTree (@ecotree.fr) le

Depuis sa création, la plateforme a permis de planter plus de 74 000 arbres, lesquels ont absorbé presque 2 millions de kilos de CO2. Bien sûr, la biodiversité est respectée puisqu'aucun animal n'est touché, et qu'aucun produit chimique n'est utilisé. Parce que les arbres sont essentiels pour préserver la qualité de l’air et lutter contre le réchauffement climatique, il est grand temps de se lancer dans la préservation de nos forêts.